Devenir diététicien


Vous rêvez de devenir diététicien

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine de diététicien et trouvez un CDI

Avec notre formation qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

Le diététicien est un professionnel de la nutrition oeuvrant dans le secteur paramédical. Sa mission est à la fois préventive et curative : son objectif est de prévenir les maladies, les surcharges de poids et tous les inconvénients liés à la mauvaise alimentation. Découvrez comment accéder à ce métier.

Le diététicien apporte ses conseils nutritionnels aux patients et définit avec eux un comportement alimentaire adapté à leur état de santé et à leurs besoins. Evoluant dans le domaine paramédical, sa mission peut différer quelque peu selon le lieu où il exerce : cabinet privé en libéral, centre hospitalier, clinique, établissement de soins, centre de remise en forme ou thalassothérapie, EPHAD (accueil des personnes âgées), restauration collective dans un établissement scolaire.

Les missions principales du diététicien

Le diététicien ou la diététicienne est amené à rencontré toutes sortes de patients à qui il devra faire changer leurs habitudes alimentaires : adolescents en surpoids, femmes enceintes, personnes souffrants d’anorexie, de boulimie ou d’autres troubles du comportement alimentaire tout aussi handicapants et dangereux pour la santé.

Le rôle du diététicien est de proposer à ses patients un programme alimentaire qui leur permettra de retrouver une meilleure santé et une hygiène alimentaire optimale. Lors de la première consultation, il réalise un diagnostic et effectue un bilan diététique du patient afin de faire le point sur ses besoins nutritionnels .

Une fois le bilan nutritionnel effectué, il pourra ensuite proposer au patient un régime alimentaire équilibré et un suivi diététique personnalisé prenant en compte ses goûts, ses besoins nutritionnels et ses éventuelles intolérances et allergies alimentaires (gluten, lactose, certains fruits). La nature de ses missions dépendra en partie de son lieu d’exercice mais le plus souvent ce professionnel de santé a pour fonction de conseiller ses patients en matière de régime alimentaire et d’élaborer des plats et des menus variés et équilibrés de façon à ce que la plaisir de manger reste intact. Ce rééquilibrage alimentaire peut demander plus ou moins de séances et de consultations diététiques selon les objectifs fixés. Il pourra être accompagné d’autres préconisations : activité physique, hygiène de vie, sommeil et rythme de vie du patient.

Les qualités et compétences requises pour devenir diététicien

Spécialiste de la nutrition, le diététicien est un véritable éducateur alimentaire. Beaucoup de patients sous-estiment encore le lien entre la nutrition et la santé. C’est pourquoi il doit faire preuve de tact, de pédagogie, de diplomatie, et d’une grande capacité d’écoute. Son rôle est important puisque les déséquilibres alimentaires dus à une mauvaise alimentation peuvent être à l’origine d’une santé fragilisée (mauvais cholestérol, fatigue, stress…) mais aussi de nombreuses maladies : diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires voire même cancers du système digestif dans certains cas. Pour aider ses patients à retrouver une alimentation saine et à atteindre leurs objectifs (perdre du poids, être en meilleure forme, mieux faire face à une maladie) la maîtrise des techniques culinaires et certaines connaissances théoriques s’avéreront précieuses : elles devront s’étendre de la biologie à la chimie en passant par l’anatomie humaine et la physiologie, sans oublier la micronutrition.

Les diplômes nécessaires pour devenir diététicien

Le métier de diététicien est souvent apparenté à celui de nutritionniste. Pourtant, ce sont deux professions aux parcours différents. Le poste de médecin-nutritionniste est accessible après de longues études en médecine tandis que la voie pour devenir diététicien est bien plus rapide.

Pour devenir diététicien,  deux voies sont possibles à Bac+2/Bac+3 :

  • le BTS diététique (2 ans), il s’agit de la formation la plus courante pour accéder à la profession
  • le DUT génie biologique option diététique (2 ans) peut être utile pour peaufiner ses connaissances et compétences dans le domaine.

Des centres de formation proposent de suivre le BTS diététique à distance. Il s’agit d’un compromis idéal pour les personnes qui ne souhaitent pas forcément retourner sur les bancs de l’école et qui seraient motivées à l’idée d’apprendre le métier de chez eux tout en bénéficiant d’un suivi personnalisé. Ce diplôme d’Etat s’obtient en principe en deux ans après le bac mais le fait de suivre la formation en ligne peut permettre de réduire ce délais si vous avez suffisamment de temps à y consacrer. Après un BTS ou DUT, il est possible de poursuivre ses études pour se spécialiser en : conseil en qualité et en gestion nutritionnelle, management de la qualité et de la sécurité alimentaire, sport et nutrition, éducation de la santé… Il est envisageable de compléter son cursus par une licence professionnelle comme la LP Management des produits frais et Gestion de la qualité des produits pour travailler dans l’agroalimentaire. Par ailleurs, si vous souhaitez exercer en libéral, il peut être intéressant de suivre une formation en comptabilité ou en création d’entreprise par exemple.

Se reconvertir comme diététicien(ne)

Le métier de diététicien attire de nombreux candidats à la reconversion. Les cursus à privilégier pour les adultes sont les mêmes que ceux suivi par les élèves et étudiants en formation initiale. Pour s’orienter vers cette profession, il est possible de suivre une formation diététique en ligne par pendant deux ans. Le Cned en propose par exemple. Toutefois, la dimension scientifique des études de diététicien est très importante et peut amener les candidats à la reconversion à rencontrer quelques difficultés. De même, il est nécessaire de disposer de temps pour passer les examens. Si vous souhaitez tenter l’aventure du cabinet en libéral, il est possible de travailler à temps partiel pour lancer votre entreprise.

« Si la diététique attire, la profession de diététicien est récente et les débouchés sont très limités » rappelle l’Association Française des Diététiciens. « De nombreux diplômés actuels sont au chômage, d’autres poursuivent leur études ou se reconvertissent. L’activité libérale très attractive demande expériences professionnelles, motivation, disponibilités et ressources matérielles d’appoint car le bénéfice commence à être perçu qu’au bout de 2 à 3 ans » précise l’AFDN. 

Quel type d’employeurs et quel salaire pour un diététicien ?

Les diététiciens peuvent travailler dans de nombreuses structures équipées ou non de restauration collective : établissements de soins (EPHAD, clinique, hôpital), maisons de retraite, laboratoires de recherche, industries diverses mais aussi bien sûr en cabinet libéral. La rémunération d’un diététicien débutant est généralement comprise entre 1500 et 1800€ mais le salaire peut être plus important selon l’employeur.

Vous souhaitez travailler dans la diététique

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Remplissez le formulaire