Devenir référenceur SEO


Vous rêvez de devenir référenceur SEO

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine du SEO et trouvez un CDI

Avec notre formation qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

Le référenceur est la personne chargée d’améliorer la visibilité d’un site internet sur les moteurs de recherche. Un métier méconnu du grand public mais ô combien passionnant ! Découvrez quels sont les parcours possibles pour devenir référenceur.

Le référenceur web a pour principale mission d’accroître la visibilité et le trafic des sites internet. Ce spécialiste du référencement naturel (ou SEO pour Search Engine Optimization) met son savoir-faire à contribution pour améliorer le positionnement des sites et des pages web sur les principaux moteurs de recherche. Sur le marché français (et même européen) les référenceurs visent avant tout les premières positions sur Google. En effet, le géant américain demeure le moteur de recherche le plus utilisé en France, à lui seul il s’accapare plus de 90% des recherches des internautes.

Les responsabilités du référenceur sont importantes : un e-commerce qui perd quelques places sur Google peut voir son chiffre d’affaires diminuer de façon conséquente ! Mieux vaut atteindre les premières place (voire LA première position) pour pouvoir profiter d’un maximum de visibilité et susciter le clic des internautes. Une expression bien connue dans le monde du SEO dit d’ailleurs que « le meilleur endroit pour cacher un cadavre, c’est la deuxième page de Google ».

Comment travaille le référenceur ?

Afin d’optimiser un site pour les moteurs de recherche, le référenceur web intervient sur les 3 principaux critères du référencement naturel :

  • le contenu
  • la technique
  • la popularité

Le contenu fait référence à la rédaction web, aux textes donc, mais aussi aux images et aux vidéos venant alimenter un site internet. Rédiger pour le web n’obéit pas aux mêmes règles que le journalisme : d’une part le marketing n’est jamais bien loin, mais surtout il faut connaître et utiliser les mots-clés (ou keywords) que tapent les internautes pour être sûr qu’ils arrivent sur la page web en question lors de leurs différentes recherches. Un contenu de qualité contribue à favoriser le positionnement d’un site internet. La technique est également très importante en SEO, le site doit être codé « proprement » et supporter les différents supports de navigation : tablette, smartphone, et ordinateur de bureau évidemment. Ce qu’on appelle les robots (ou crawlers) des moteurs de recherche doivent pouvoir scanner le code informatique d’un site sans rencontrer de difficultés techniques : son positionnement pourrait en pâtir ! Dernier pilier tout aussi fondamental : la popularité d’un site ou d’une page web. Autrement dit : Est-ce que la page reçoit beaucoup de liens externes (backlinks) d’autres sites internet ? Et si oui, est-ce que ce sont des sites web populaires (c’est à dire faisant autorité et ayant déjà un bon positionnement) ? Si l’on peut répondre par l’affirmatif à ces questions, alors il s’agit d’un excellent signal envoyé à Google, encore plus si les sites en question traitent de la même thématique. Le référenceur travaille donc sur ces 3 critères au quotidien pour pouvoir influencer les algorithmes des moteurs de recherche et espérer arriver en tête des résultats.

Les compétences requises pour devenir référenceur

Le métier de référenceur requiert quelques qualités humaines. En premier lieu, on pourrait citer la patience. En effet, il n’est pas rare que les résultats de ses actions puissent mettre des semaines, voire des mois à se faire sentir ! Une patience largement récompensée quand les actions mises en place portent leurs fruits. La curiosité, l’autonomie et l’esprit d’analyse sont également des qualités indispensables si l’on souhaite devenir référenceur. Aimer le travail de veille que cela soit par rapport à la concurrence ou à l’actualité du SEO est tout aussi important. Cette profession requiert aussi des compétences plus techniques : la connaissance du HTML et du CSS (deux langages indispensables pour pouvoir créer un site web), des compétences rédactionnelles et une certaine familiarité avec l’univers du marketing digital et de ses autres leviers : SEA, réseaux sociaux, e-mailing… Enfin, ce poste demande de savoir maîtriser certains outils SEO que cela soit pour analyser son site (Google Analytics, Search Console)  ou son positionnement par rapport à la concurrence (Semrush, Majestic SEO, Ahrefs…).

Etudes et formations

Le poste de référenceur web ou SEO est encore relativement récent. Aussi, les têtes d’affiches du référencement naturel ont tous été autodidactes en commençant par exemple à créer des sites internet à la fin des années 1990 ou début 2000. Aujourd’hui, des formations pour devenir réferenceur commencent à émerger. Après le bac, il peut être opportun de commencer par un cursus spécialisé dans le web, le marketing ou l’informatique : BTS, DUT, école d’ingénieur… les choix possibles sont vastes. Il est fort probable que les licences professionnelles ou les Bachelors dédiés à l’apprentissage du métier de référenceur se généralisent au fil du temps mais ces cursus sont encore rares. Un consensus pertinent consiste alors à rejoindre une formation de marketing digital afin d’acquérir une certaine maîtrise des différents leviers d’acquisition dont le SEO fait partie. Vous pourrez y acquérir des compétences précieuses en création de site internet, en rédaction web, en community management ainsi qu’en référencement naturel.

Se former au référencement naturel peut aussi passer par des cours de SEO en ligne ou en présentiel de quelques heures (ou plusieurs journées) afin de mieux comprendre cette branche du marketing digital. Ces cours de référencement naturel peuvent s’adresser aux étudiants, aux demandeurs d’emploi, aux personnes en reconversion, mais aussi par exemple à des webmasters ou des chefs d’entreprise qui souhaiteraient améliorer leur visibilité sur Internet. Si le sujet vous intéresse vous pouvez aussi pratiquer une veille sur les sites d’actualité du SEO, rencontrer des référenceurs près de chez vous ou vous rendre dans des salons dédiés au référencement naturel et au webmarketing. Dans tous les cas, il faut savoir que la maîtrise du référencement demande une bonne dose de pratique afin de pouvoir tester l’efficacité de ses actions. Pourquoi ne pas créer un site internet sur la thématique qui vous intéresse et tenter de vous positionner sur un mot-clé peu concurrentiel ? Il s’agit d’une excellente façon d’apprendre le SEO même si cela ne remplace pas une véritable formation dispensée par un professionnel du référencement.

Vous souhaitez travailler dans le référenceur SEO

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Remplissez le formulaire